الجمعة، 28 أكتوبر، 2016

rapport de stage sur la motivation dans la communication


Exposé sur la motivation dans la communication


                             
PLAN
INTRODUCTION
1.  Définition des concepts
Ø La communication
Ø La motivation
2.  La motivation dans la famille
Ø Programme de stimulation linguistique
3.  La motivation dans l’école
Ø Encourager les élèves pour communiqué verbalement
4.  La motivation dans l’Entreprise
Ø Les théories de motivation
Ø Le rôle de la motivation dans l’entreprise
Conclusion
Introduction
la motivation est l’ensemble des causes, conscientes ou inconscientes, qui sont à l’origine du comportement individuel. En effet, la conduite humaine repose sur des choix conscients ou des pulsions auxquelles obéit l’inconscient. Les théories psychologiques distinguent d’une part la motivation « primaire », destinée à satisfaire les besoins de base (nourriture, oxygène, eau), et d’autre part la motivation « secondaire », qui incite l’individu à satisfaire ses besoins sociaux (compagnie, réussite, reconnaissance…)  Les besoins primaires doivent être satisfaits et assurés pour que l’organisme puisse traiter les instincts secondaires. o Les behavioristes pensaient que l’organisme recherche la stimulation et qu’il se comporte de manière à favoriser l’état de non stimulation. D’un point de vue différent, les théories cognitives indiquent que l’être humain recherche plus à optimiser sa motivation qu’à la minimiser. Ces théories offrent ainsi une meilleure explication des comportements de curiosité et d’exploration des goûts esthétiques et de recherche de la variété.
Ainsi, la motivation en relation avec la communication sont essentielles dans la vie social, sociétaire et familiale… mais  il y’a des obstacles qui peuvent perturber  leur chemin.
 Alors quelles sont ces obstacles ?   Et qu’elle est le rôle de la motivation dans l communication ?
Pour répondre a cette problématique on vas traiter le sujet par 3 axes :
1.  Définitions des concepts
2.  La motivation dans la famille et dans l’école
3.  La motivation dans l’entreprise

1.  Définitions des concepts
·      La communication
La communication d’une manière générale est une mise en commun et partage d’informations permettent de travailler dans un contexte donné, à des objectifs communs.. C’est un processus dynamique par lequel des idées, sentiment, faits, opinions, images…etc. d’une personne ou d’une organisation sont transmis à une autre personne ou organisation dans un contexte donné.
·      La motivation
La motivation est une notion qui se distingue du dynamisme et du fait d'être actif. C’est une énergie spéciale qui découle du ressentiment de bien être dans son environnement professionnel, c’est une énergie qui règle l’engagement d’un individu pour une activité précise. Elle en détermine le déclenchement dans une certaine direction avec l'intensité souhaitée et en assure la prolongation jusqu'à l'aboutissement. Etre motivé, c’est essentiellement avoir un objectif, décidé de faire un effort pour l’atteindre, persévérer dans cet effort jusqu'à ce que le but soit atteint.
·      La motivation dans la communication dans la famille et dans l’école

·      La motivation dans la communication familiale


Certains enfants ont des problèmes linguistique et qu’ils ne peuvent pas communiquer correctement, l’enfant de 4 ans par exemple lorsqu’il a des problèmes linguistique et qu’il ne peut pas parler correctement et il
est incapable de communiquer ou est incapable de s’exprimer. Parmi les enfants Retardataires linguistiquement les enfants qui comptent sur le signal ou des gestes ou des sons pour communiquer, et les enfants d'âge scolaire qui ne peuvent pas utiliser une des phrases claires ou commencent un dialogue, ou leurs phrases sont incorrectes grammaticalement il faut l’encourager et le motiver  par un programme de stimulation linguistique
                       
Ceci est un résumé des principaux points de programme de relance linguistique, qui peut être appliqué à la maison:
programme de stimulation linguistique

- Encourager l'enfant à vous répondre verbalement, "ou phonétiquement."
- Utiliser un moyen pour motivé l’enfant à la communication verbale.
- Encourager l'enfant à s'exprimer en utilisant une méthode de connexion avec des mots d'encouragement à l'une de ses façons.

-faire l'enfant à se sentir la nécessité d'utiliser des mots pour communiquer.
-utiliser la langue des enfants au début comme un encouragement pour l'enfant à communiquer, mais il doit être utilisé correctement)
        - Expliquez vos paroles et vos phrases et l'extension de ce que vous dites en face de l'enfant.
- Assurez-vous que l'enfant est intéressé par un sujet dont vous parlez, parce que parler de quelque chose en commun fait usage de la meilleure information.

- Essayez d'encourager l'enfant à l'interaction sociale (les enfants bénéficient grandement de la présence d'autres enfants avec eux, surtout si ils ont le même âge).
-Enfin  consulter un discours de spécialiste et la langue si vous remarquez quelque chose de suspect à propos de l'enfant: la compréhension - compréhension de la langue - audience - et le développement du langage.

·      La motivation dans l’école
Enseigner une langue, ce n’est pas seulement faire apprendre des règles grammaticales ou des listes de mots. Enseigner une langue vise à savoir l'utiliser. Pour cela, il est nécessaire de pratiquer cette langue. Si les élèves ne participent pas en classe et ne prennent pas l’habitude de communiquer dans la langue qu’ils apprennent, ils risquent de ne jamais savoir utiliser cette langue. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette difficulté pour les élèves à prendre la parole :
ü Culturellement, les enfants n’ont pas l’habitude de prendre la parole : ils n’ont pas le droit de parler devant les aînés et leur entourage n’a pas l’habitude de demander leur avis ;
ü Comme la langue à enseigner n’est pas encore maîtrisée, les élèves ont peur de faire des fautes ou que leurs camarades se moquent d’eux ; les méthodes pédagogiques souvent utilisées ne favorisent pas la participation des élèves qui restent passifs.
Comment encourager les élèves en classe ?
ü Donner beaucoup plus d’importance aux travaux de groupes, à travers des jeux et des activités ludiques.
ü Il faut proposez des activités d’expression orale
ü Il faut proposez des activités pendant lesquelles les élèves peuvent communiquer
ü Les solutions :
ü Des vrais situations de communication, par exemple quand l’enseignant demande aux élèves de raconter un événement qu’ils ont vécu ;
ü Des simulations (qu’on appelle aussi des jeux de rôles), par exemple quand les élèves inventent un dialogue entre un commerçant et un acheteur ou entre un fonctionnaire et quelqu’un qui vient chercher un document administratif.
ü Des jeux dans lesquels les élèves utilisent la langue pour communiquer en s’amusant.


·      La motivation dans l’entreprise :
Toute entreprise qui opte pour le développement et la fidélisation de ses compétences (RH) pour de meilleurs rendements doit avoir un cadre de motivation efficace et dynamique tenant compte du besoin de bien être de ses employés.
A : les théories de la motivation
Plusieurs auteurs au fil des années ont eu à élaborer des théories de motivation en expliquant comment motivé un individu. Il s’agit entre autre de la théorie des besoins de A. MASLOW (1954), la théorie de l’équité de ADAMS (1963, 1965), la théorie, la théorie des deux facteurs de HERZBERG (1959), la théorie du besoin de réalisation de Mc. CLELLAND (1961) …etc.
Le modèle A. MASLOW (1954) définit le travail professionnel comme un échange entre les résultats de l’effort accompli et les récompenses que l’entreprise lui donne. Par conséquent, l’individu n’est motivé que lorsque l’échange correspond aux besoins que l’individu cherche à satisfaire. MASLOW a hiérarchisé les besoins tout en précisant que cherchera d’abord à satisfaire les besoins les plus fondamentaux ou physiologiques (se nourrir, se vêtir, se loger) avant de penser au besoin de sécurité, aux besoins sociaux, au besoin d’estime et en fin au besoin de réalisation de soi.
Quand à la théorie d’ADAMS (1963, 1965), elle se fonde sur la justice sociale. Tant que l’individu n’aperçoit pas une équité palpable par comparaison à autrui, il ne sera pas motivé. Dans cette théorie, l’individus calculerait un ratio ou un score (score = R/A = salaire/apport) pour lui-même, et un autre score pour autrui, afin de déterminer s’il a justice sociale. La motivation viendrait donc des représentations mentales (théorie cognitiviste).
B : le rôle de la motivation dans l’entreprise
Toute organisation ayant une vision et des objectifs à atteindre doit se doter des compétences capables de faire aboutir ses objectifs. Ainsi, la motivation serait l’énergie indispensable qui guiderait les comportements des uns et des autres pour une meilleure convergence des actions pour l’atteinte des objectifs.
La politique de motivation dans une entreprise doit avoir pour rôle principal l’engagement des compétences RH, la détermination et l’amour du travail bien fait de façon pérenne. Pour ce faire, l’entreprise doit asseoir une politique de motivation qui prône la transparence, l’équité et la justice. Ces valeurs sont essentielles pour un climat social favorable au développement, à la fidélisation et à un meilleur rendement des compétences. La politique doit tenir compte de l’implication du personnel dans la prise de certaines décisions de la vie de l’entreprise. Aussi, pour renforcer les bases de la politique de motivation pour une bonne fidélisation du personnel, il est nécessaire de prendre en compte les pratiques motivantes de la concurrence.
Précisons qu’à la lumière des différentes théories de motivation, il n’existe pas de recette universelle de motivation. Chaque individu à sa spécificité et ses besoins changeants compte tenu du caractère ambivalent de l’être humain. Il faut situer l’insatisfaction de l’individu, c'est-à-dire son besoin, et le satisfaire. C’est le moyen le plus efficace qui existe pour l’impliquer, et le mobiliser face au but attendu.
Conclusion
De nos jours, la communication et la motivation dans une entreprise sont des fonctions fort incontournables pour toute organisation qui aspire à une survie dans l’environnement de plus en plus très concurrentiel. Le besoin de disposer des ressources distinctives oblige les organisations ayant des visions à long terme à disposer de bonnes stratégies de communication et de motivation. Ces deux concepts maîtrisés et adaptés à l’entreprise favorisent incontestablement sa réussite. Il est évident qu’une communication bien gérée crée de la valeur ajoutée à l’entreprise. Lorsque qu’elle est male gérée, elle constitue une source de crises majeures. Aussi, afin de favoriser le développement des compétences distinctives par le biais de la motivation, l’entreprise doit mettre en place une politique de motivation permettant de déceler les besoins des individus, l’équipe organisationnelle de l’entreprise, et les satisfaire au mieux.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق